Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 mai 2013 3 01 /05 /mai /2013 09:40

Bourgoin, Stéphane - Profileuse : une femme sur les traces des serial killers - Grasset - Novembre 2007 -  ISBN 2-86391-997-0

 

Profileuse1.jpg

 

   Profileuse : une femme sur les traces des serial killers retrace le parcours d'une femme d'exception, Micki Pistorius.


   Aprés avoir été journaliste pendant 8 ans, elle entreprend des études de psychologie et lit assiduement les théories de Freud et découvre dans les théories de ce dernier la clef des motivations des actes des tueurs en série. Forte de cette découverte, elle se spécialise dans l'étude des motivations des tueurs en série et rédige une thèse sur ce sujet qui lui vaudra d'être recrutée à la fin de ses étudess par les forces de police sud-africaines.

 

   Six années plus tard elle sera l'une des plus célèbres "profileuses" et la première femme à avoir exercer ce métier si particulier.

 

   Pendant plusieurs mois, Stéphane Bourgoin, sépcialiste mondial des tueurs en série, a accompagné Micki Pistorius dans son travail quotidien. Sur les scènes de crime, dans les morgues, les commissariats et jusque dans les prisons de haute sécurité Stéphane Bourgoin a accompagné Micki Pistorius dans sa traque des prédateurs les plus cruels d'Afrique du Sud. Il retrace ainsi la traque de quelques uns des tueurs en série d'Afrique du Sud :


  •    - Le tueur des champs de cannes à sucre, surnommé l'étrangleur de Phoenix, alias Sipho Twala, condamné pour le meurtre de 19 femmes à 506 ans de prison.

  - Stewart Wilken, dit Boetie Boer, condamné à 265 années de prison, pour avoir assassiné au moins 10 personnes (6 prostités et 4 enfants).


   - Le Wemmer Pan killer, alias Maoupa Cedric Maake, condamné en 2000 à 1340 années de prison. On lui compte entre 27 et 35 victimes.


    - Moses Sithole, coupable d'au moins une trentaine de meurtres de femmes, et condamné à 2410 ans de prison.


    - Le Sallon Killer: Velaphi Ndlangamandla, condamné à 137 ans de prison pour 19 meurtres.

   Profileuse: une femme sur les traces des serial killers est avant tout un documentaire extrêment bien documenté et renseigné tant sur le quotidien du travail de "profileur", d'analyste comportemental (ce qui n'a rien d'étonnant vu qu'il a été co-écrit par une profileuse) que sur les affaires criminelles traitées par Micki Pistorius. On y découvre avec intérêt le fonctionnement au quotidien de la coopération entre les force de police sud -africaine réputées parmi les plus "dures" du monde et Micki Pistorius, une femme et une universitaire dans ce monde extrêment viril. Loin des clichés développés à foison sur "les femmes dans un monde d'homme" Micki raconte comment elle a été d'abord toléré puis accueilli et protégé par les différentes forces de police avec lesquelles elle a travaillé.

 

   Sur le travail -  encore mystérieux malgré l'abondante littérature et filmographie consacrée à cette profession - de profilage, Micki Pistorius en développe une vision à la fois trés terre à terre et un rien "sur-naturelle". En effet, même si elle affirme que le travail de profilage est le fruit de longues années d'études et d'analyse des comportements des tueurs en série, elle développe une approche quelque peu "mystique" de son travail, parlant d'une inspiration mystérieuse qui se manifeste sous la forme de vent, de courrant d'air sombre, chargé d'énergie négative qui lui soufflerai des informations sur les scènes de crime. Cette intrusion "sur-naturelle" m'a, je l'avoue, quelque peu déconcertée de la part de professionnels tels que Micki Pistorius et Stéphane Bourgoin, et encore aujourd'hui je ne sais trop qu'en penser.

 

   Au final, Profileuse: une femme sur les traces des tueurs en série reste une trés bonne source d'information sur le travail d'analyse comportemental (de "profilage") et sur quelques unes des affaires criminelle qui ont défrayé la cronique en Afrique du Sud à la fin des années 90.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Petrus002 - dans Polars
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Considérations Intempestives
  • Considérations Intempestives
  • : En 1873, le philosophe allemand Friedrich Nietzsche publiait ses "considération intempestives " en réaction aux dérive de son époque : fièvre identitaire, dérive nationaliste, Enquistement dans la pensée unique. Aujourd'hui, la philosophie, à son tour, s'est peu à peu laissée gagnée par le mal du temps (Il n'y a qu'à lire quelques lignes de Ferry, Finkielkraut et consorts pour s'en convaincre). Seul le roman noir et quelques irréductible philosophes continuent à brandire le pavillon de la critique ... Ce sont eux que je désire vous faire connaître.
  • Contact

Profil

  • Petrus002
  • Passionné de littérature, de culture et d'art avec une prédilection pour les polars et le jazz, l'auteur désire simplement partager sa passion.
  • Passionné de littérature, de culture et d'art avec une prédilection pour les polars et le jazz, l'auteur désire simplement partager sa passion.
">

Mes livres sur Babelio.com

Recherche

Archives

Mes livres sur Babelio.com