Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 décembre 2009 4 17 /12 /décembre /2009 20:02

Grangé, Jean-Christophe. La ligne noire. 2e ed. Paris : édition de la librairie générale française, 2004. 606 p. Le livre de poche. 2-253-11659-9

 

ligne_couv_p.jpg

La ligne noire est le 5ème ouvrage de Jean-Christophe Grangé. Aprés Le vol des cigognes (1994), les rivières pourpres (1998), le concile de Pierre (2000) et L'empire des loups (2003), Grangé entame ici un long périple au travers des différents visages du Mal.


L'histoire: Intrigué et attiré par l'annonce de l'arrestation de Jacques Reverdi -  ancien champion d'apnée devenu professeur de plongée en Malaisie - pour le meurtre de deux jeunes filles poignardées à coups de couteaux de plongé, Marc Peyrat - journaliste au Limier (un journal spécialisé dans les faits divers) sent qu'il tient là un scoop qui lui vaudra la renommée et la reconnaissance de ses pairs.


Pour approcher le tueur, Marc décide de lui tendre un piège. Il invente le personnage d'Elisabeth Bremen (étudiante en psychologie criminelle à la faculté de Nanterre) et entame en son nom une longue correspondance passionné. De secrets en révélations, Reverdi conduit le journaliste ,à travers un hallucinant jeu de piste morbide, à parcourir le cheminement qui l'a fait devenir lui, l'ancienne star des abysses, ce qu'il est maintenant: un prédateur.


Mais à regarder trop longtemps dans l'abîmes, Marc oublies que l'abîme finit aussi par regarder en lui ! Et, remontant étapes par étapes le parcours du criminel, c'est le Mal qui lentement s'insinue en lui et le conduit de Malaisie au Cambodge et du Cambodge en Taïlande sur les traces de la folie du tueur.


Dans ce sublime thriller, Grangé nous dirige d'une main de maître - tout comme Reverdi conduit Marc Peyerat - à travers le parcours physique et psychologique du tueur. Dans ce thriller à vous couper le souffle, l'écriture incomparable de Jean-Christophe Grangé atteint un degré de maîtrise et d'aisance tel que le temps semble être suspendu à l'intrigue et passer tel en un rêve éveillé (un cauchemard, faudrait-il dire ?) avec une vitesse surprenante pour nous conduire inexorablement vers une fin aussi surprenante que cruelle.


Bref, sans conteste, l'un des meilleurs livres de Grangé - qui n'en est plus à ses débuts.


A lire absolument !!

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Petrus002 - dans Polars
commenter cet article

commentaires

Antoni 05/05/2010 21:44



Bonsoir, je viens d'achever ce jour la lecture du roman de JC Grangé. Comme j'ai apprécié ton article, je me suis permis de l'ajouter en lien sur l'article que j'ai moi-même rédigé. Je te
laisserai le soin d'aller le découvrir sur mon blog, si le coeur t'en dit...


Bonne soirée et à bientôt, j'espère.


Cordialement,



Présentation

  • : Considérations Intempestives
  • Considérations Intempestives
  • : En 1873, le philosophe allemand Friedrich Nietzsche publiait ses "considération intempestives " en réaction aux dérive de son époque : fièvre identitaire, dérive nationaliste, Enquistement dans la pensée unique. Aujourd'hui, la philosophie, à son tour, s'est peu à peu laissée gagnée par le mal du temps (Il n'y a qu'à lire quelques lignes de Ferry, Finkielkraut et consorts pour s'en convaincre). Seul le roman noir et quelques irréductible philosophes continuent à brandire le pavillon de la critique ... Ce sont eux que je désire vous faire connaître.
  • Contact

Profil

  • Petrus002
  • Passionné de littérature, de culture et d'art avec une prédilection pour les polars et le jazz, l'auteur désire simplement partager sa passion.
  • Passionné de littérature, de culture et d'art avec une prédilection pour les polars et le jazz, l'auteur désire simplement partager sa passion.
">

Mes livres sur Babelio.com

Recherche

Archives

Mes livres sur Babelio.com