Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 mai 2012 5 11 /05 /mai /2012 19:35

Follett Ken. La Trilogie du siècle.

Tome 1 : La chute des géants. Le livre de poche. Paris, 2010.  ISBN : 978-2-253-12595-2

    9782221110829.jpg

 

 

La Chute des géants est le premier volume de la nouvelle trilogie de Ken Follett : "La trilogie du siècle" qui relate l'histoire de cinq familles issues de nationalités et de milieux sociaux différents tout au long de notre XXème siècle riche en tragédies.

 

   Dans ce premier volume de cette trilogie, La Chute des géants, nous découvrons les cinq familles (la famille Williams, la famille Fitzherbert, la famille Von Ulrich, la famille Pechkov, et Gus Deward) à la veille de la première guerre mondiale.


   La famille Williams est une famille de mineurs du Pays de Galles. Le père (Da Williams) syndicaliste rève de révolution et de lutte des classes, le fils Billy dit Billy deux fois commence son histoire dans les mines comme autre fois son père pour s'engager plus tard dans l'armée britanique et aller se battre dans les tranchées. La fille, enfin, Ethel Williams, tout d'abord gouvernante dans la riche famille Fitzherbert qu'elle quittera ensuite suite à une déception amoureuse pour partir milliter à Londres pour la cause des femmes. 

 

   La famille Fitzherbert est une famille de nobles britaniques. Propriétaires des mines, le comte Fitzherbert est l'archétype du nobliaux britanique qui s'arqueboute sur les privilège dûs à son rang au point de s'aveugler sur les changements que la société britanique subit suite à la guerre. Il a épousé Béa, une princesse russe exilée en Gande Bretagne où elle se consume de nostalgie en rêvant au faste de sa mère russie. Leur fille Maude, peut-être la plus consceinte des bouleversments de leur temps, lutte pour le droit de vote des femmes et le droits des plus démunis.

 

   Alter égo de la famille Fitzherbert, la famille Von Ulrich est issue de la vieille noblesse allemande. Le père Otto von Ulrich, proche du Kayer et conservateur convaincu, militera pour l'entrée en guerre de l'Allemagne et ne cessera de croire, jusqu'à la signature de l'armistice, à la victoire de Reich. Le fils Walter, plus ouvert sur le monde - sans doute grâce à ces nombreux voyages aux Amériques - vivra la guerre comme une véritable tragédie tant pour l'Amérique que pour lui-même.

 

   Les frères Pechkov, Grogori et Lev, orphelin de Russie suite à la mort de leur mère dans le 1908, rêvent de l'Amérique et de démocratie. Lev, aventurier et passablement malhonnête découvrira l'Amérique tandis que son frère Grigori restera en terre Russe s'impliquera activement dans la révollution Russe aux côtés de Lénine et de Trotsky.

 

   Enfin Gus Deward, l'américain, est un jeune diplomate prometteur. Il intègera l'équipe du président Wilson et multipliera les efforts pour s'opposer à la guerre pour finir par s'impliquer activement dans l'élaboration de la Société des Nations et des espoirs de paix qu'elle promet.

 

 

   Ainsi, une fois de plus le Maître ken Follet a choisit d'aborder l'Histoire du côté de la micro-histoire en nous faisant découvrir ces dix années troublées à travers le destin de familles répartis tant du côté de l'Allemagne et des ses alliés que de celui de l'Empire britanique et des pays qui combattent à ses côtés.


   La Chute des géants, avant d'être l'histoire de la première guerre mondiale - qu'elle décrit avec force détails, est d'abord une histoire de familles. C'est l'histoire des bouleversements que la guerre, les crises et les révolutions qu'elle a engendré ont causé à ces familles issues de la noblesse ou du peuple. 

 

   Certes l'on se prend volontier tout au long de la première partie à espérer avec les personnages à une entente "miraculeuse" entre les nations qui leur épargnerait la guerre, mais l'on s'attache surtout à ces cinq famille (surtout les plus humbles dont les personnages sont de mon point de vue un peu plus subtilements décrits) dont les plus pauvres tentent de survivre dans un monde dirigés de loin par les plus riches qui les gouvernent du haut de leur palais.

 

   La richesse des informations relatives aux négociations diplomatiques, aux opérations militaires et aux débats politiques et sociaux décrits par Ken Follett (preuve s'il en est de l'incroyable soucis du détail du Maître), loin de nuire à la fluidité de l'intrigue (même si parfois celà peut l'alourdire un peu) nous fait vivre la guerre du côté feutré des diplomates puis à  travers l'enfer des tranchées et enfin nous plonge dans les combats sociaux et dans les bouleversements que la guerre a causé pour les sociétés qui l'ont traversé.

 

Au final, La Chute des géants est un trés bon roman historique. Fidel jusqu'au moindre détail des opérations diplomatiques et militaires de la première guerre mondiale, il ne s'attarde pas outre mesure sur la guerre et les horeures qu'elle a véhiculé (sujet tant de fois rebattu) pour nous faire vivre cette sombre époque du côté coulisses. 

 

On attend avec impatience le second volume de la trilogie qui, aux dernières nouvelles, devrait être disponible dès le mois de septembre 2012.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Petrus002 - dans Romans
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Considérations Intempestives
  • Considérations Intempestives
  • : En 1873, le philosophe allemand Friedrich Nietzsche publiait ses "considération intempestives " en réaction aux dérive de son époque : fièvre identitaire, dérive nationaliste, Enquistement dans la pensée unique. Aujourd'hui, la philosophie, à son tour, s'est peu à peu laissée gagnée par le mal du temps (Il n'y a qu'à lire quelques lignes de Ferry, Finkielkraut et consorts pour s'en convaincre). Seul le roman noir et quelques irréductible philosophes continuent à brandire le pavillon de la critique ... Ce sont eux que je désire vous faire connaître.
  • Contact

Profil

  • Petrus002
  • Passionné de littérature, de culture et d'art avec une prédilection pour les polars et le jazz, l'auteur désire simplement partager sa passion.
  • Passionné de littérature, de culture et d'art avec une prédilection pour les polars et le jazz, l'auteur désire simplement partager sa passion.
">

Mes livres sur Babelio.com

Recherche

Archives

Mes livres sur Babelio.com