Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 octobre 2013 7 27 /10 /octobre /2013 12:00

 

Kerr, Philippe .-. La pâle figure (The pale criminal) -  Editions du masque .-. 2008 .-. ISBN : 978-2-253-1284

La-Trilogie-Berlinoise---L-ete-De-Cristal---La-Pale-Figure-

 

   Septembre 1938. Alors que l'Allemagne et l'Europe attendent anxieusement les conclusion des accords de la conférence de Munich, notre détective, Bernie Gunther, tout juste remis de ses précédantes investigations et fort de sa collaboration avec  son ami et collaborateur Bruno Stahlecker (comme lui un  ancien de la Kripo) se voit confier par une richissime veuve berlinoise la mission d'enquêter sur le chantage que subirait son fiston préféré, petit éditeur d'une obscure revue ésothérique et homosexuel notoire.

 

   Mais tandis que l'affaire semble être sur le point d'être résolu et le maître chanteur (pas celui de Wagner) confondu, les choses se gâtent et le fidel adjoint de Bernie, Bruno Stahlecker, retrouvé poignardé alors qu'il faisait le guet devant l'appartement du principal suspect. Voilà de quoi relancer notre déctive sur une nouvelle affaire, personnelle cette fois.

 

   Mais c'est sans compter sur l'intervention, fort opportune, de Reinhardt Heindrich, alors directeur de la Kripo et futur directeur de la tristement célèbre Gestapo (la police secrète allemande) qui lui propose (mais peut-on vraiment parler de proposition ?) de réintégrer "provisoirement" la Kripo afin d'enquêter sur les meurtres de plusieurs jeunes ahriennes atrocement égorgées et nbandonnées dans divers recoin de la capitale du Reich. 

 

   Confronté à une administration policière qu'il avait quitté quelques années plus tôt avec fracas devant la montée de l'idéologie nazie et sous le poids des purges absurdes que les effectifs subissaient, le Kriminalkomissar Bernie Gunther se lance sur les traces du tueur de jeunes filles qui sévit à Berlin. Entouré d'une équipe de policiers et de spécialistes en criminologie à faire pâlire Interpol, Bernie Gunther écume les bas-fonds de la capitale du Reich, interrogeant tout ce que la ville compte de tordus et de déparvés (pseudos photographes versé dans le sadomasochisme, ancien combattant de la Grande guerre porté sur les petites filles, adepte  du national socialisme mononeuronal et porté sur la matraque, etc.)  ... A force de soulever la fange et de touiller la m ... , notre inspecteur finit par mettre les pieds dans un plat particulièrement nauséabond : une bien étrange conspiration mêlant, de façon toute harienne, une obscure mythologie d'inspiration wagnéro-nordique, des relents de spiritisme frelaté ... le tout avec la participation des plus hautes autorités de la nouvelle Allemagne.

 

   Autant dire qu'une fois de plus notre ex-détective et nouveau komissar va devoir marcher sur des oeufs (et des oeufs brouillés) pour déjouer cette conspiration sans y laisser des plumes ... voir des os.

 

   Ce nouvel opus de la Trilogie Berlinoise nous plonge dans un des aspects les plus étrange de l'idéologie nazie, sa faculté à se nourrire des sources les plus étranges - et les plus déconcertantes - pour parvenir à ses fins. Quelle que soient les fondements et les racines des prétendues origines des mythes dont elle se prévaut , l'idéologie nazie semble faire feu de tout bois pourvu que celà puisse contribuer à l'avènement du prétendu "sur-homme"  ... Que l'on ne s'étonne plus alors de voire se cotoyer des escrocs de bas étages, des pseudos médiums reliés à des prétendus ancêtres germaniques ... et des soi- disant intellectuels.

 

  Placé sous la tutelle du philosophe Friedrich Nietzsche, la Pâle figure (littéralement, le pâle criminel, du nom d'un chapitre d'Ainsi Parlait Zarathoustra, cité en éxergue) nous rappelle que les même les pires crimes et exactions commises sous le troisième Reich, l'ont été commises pour des motifs humains, trop humains.

Partager cet article

Repost 0
Published by Petrus002 - dans Polars
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Considérations Intempestives
  • Considérations Intempestives
  • : En 1873, le philosophe allemand Friedrich Nietzsche publiait ses "considération intempestives " en réaction aux dérive de son époque : fièvre identitaire, dérive nationaliste, Enquistement dans la pensée unique. Aujourd'hui, la philosophie, à son tour, s'est peu à peu laissée gagnée par le mal du temps (Il n'y a qu'à lire quelques lignes de Ferry, Finkielkraut et consorts pour s'en convaincre). Seul le roman noir et quelques irréductible philosophes continuent à brandire le pavillon de la critique ... Ce sont eux que je désire vous faire connaître.
  • Contact

Profil

  • Petrus002
  • Passionné de littérature, de culture et d'art avec une prédilection pour les polars et le jazz, l'auteur désire simplement partager sa passion.
  • Passionné de littérature, de culture et d'art avec une prédilection pour les polars et le jazz, l'auteur désire simplement partager sa passion.
">

Mes livres sur Babelio.com

Recherche

Archives

Mes livres sur Babelio.com