Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 août 2011 3 03 /08 /août /2011 18:00

 

Gourdain Pierre, O'Kelly Florence, Roman-Amat Béatrice, Soulas Delphine, von Droste zu Hülshoff Tassilo. - La Révolution Wikipédia : Les encyclopédies vont-elles mourir ? - Préface de Pierre Assouline, - Essai, Mille et une nuits, novembre 2007

 

 Enquête journalistique réalisée dans le cadre du Master de l'Ecole de journalisme de l'Institut d'Etudes Politiques de Paris (été 2007)

 

  9782755500516.jpg

 

 

 L'encyclopédie collaborative en ligne Wikipedia est devenue aujourd'hui en quelques années un élément incontournable du paysage culturel mondial. Que ce soient les écoliers, les collégiens ou lycéens, les étudiants ou même les chercheurs ou certains journalistes, tous ou presque avouent y avoir recours plus ou moins assiduement, plus ou moins systématiquement, plus ou moins exclusivement ...

 

  Une telle encyclopédie, ouverte à tous presque sans aucun contrôle, est-elle fiable ? Si tout un chacun peut y inscrire ce qu'il veut, comment s'assurer de la faibilité de ce que ce nous y lisons ? Si les concepteurs de l'encyclopédie wikipédia font fait le pari de "l'intelligence collective" ("Comme toute expérience se basant sur la liberté, il faut supposer qu'à terme la somme des intérêts individuels ira dans le sens de l'intérêt collectif. En effet, on peut croire [...] qu'il y aura toujours quelqu'un pour corriger les informations erronées, qu'elles soient volontaires ou non.") [http://fr.wikipedia.org/wiki/Aide:FAQ/lecteurs] n'ont-ils pas sur-évaluer l'intelligence et surtout l'esprit critique de leurs contemporains ?

 

  Pour répondre à ces questions les auteurs reviennent sur l'enquête que la portant trés sérieuse revue Nature  avait réalisée en décembre 2005 sur la fiabilité comparée des encyclopédie Wikipédia et Britannica. Enquête dont le résultat avait soulevé de parts et d'autres du phénomène Wikipédia une déferlment de réactions aussi disproportionnées que bien souvent non fondées. C'est pour mettre de l'ordre dans ce chaos émotionnel que les auteurs de cette enquête reviennent sur le contenu et les résultat de cette enquête, en soulignent les faiblesse et les lacunes ... et dressent un bilan contrasté et nuancé des résulats de cette enquête qui, au final, ne nous apprend rien de bien nouveau sur la fiabilité de chacune des deux encyclopédies.

 

  D'où la nécessité de bien comprendre le fonctionnement de cette encyclopédie colléborative en ligne pour bien pouvoir l'utiliser !

 

 Comment fonctionne la machine Wikipedia ? Qui sont les auteurs des articles publiés dans cette encyclopédie en ligne ? Quelle fiabilité leur accorder ? Qui contrôle la véracité des informations qu'elle contient ? Sur quels critères ? Autant de questions indispensables à un usage raisonnbale de cet outil devenu par la force des choses (du temps ?) incontournable dans le paysage documentaire actuel. 

 

   Et partant de là, quel(s) usage(s) raisonné(s) faire de Wikipédia ? Faut-il - comme certains le prescrivent - la proscrire dans les collèges et les lycées ? Ou plutôt, doit-on éduquer les jeunes générations à son usage critique ? Mais les éducateurs d'aujourd'hui sont-ils suffisamment formés, avertis, à sa pratique pour pouvoir à leur tour éduquer les jeunes à son usage ? Et quel pratique pédagogiques proposer pour une telle éducation ?

 

  Autant de questions auxquelles nos (futurs) journalistes vont proposer des pistes de réponse, s'appuyant sur des expérimentations éprouvées, loin de tout parti pris pour ou contre Wikipédia, afin de dessiner ce qui sera peut-être - espérons le - les prémisses d'un universalisme à l'heure du numérique.

 

  Un ouvrage bien documenté et bien écrit qui permet d'aborder le débat de "l'usage de wikipédia" de façon sereine et objective.

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Petrus002 - dans Info.doc
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Considérations Intempestives
  • Considérations Intempestives
  • : En 1873, le philosophe allemand Friedrich Nietzsche publiait ses "considération intempestives " en réaction aux dérive de son époque : fièvre identitaire, dérive nationaliste, Enquistement dans la pensée unique. Aujourd'hui, la philosophie, à son tour, s'est peu à peu laissée gagnée par le mal du temps (Il n'y a qu'à lire quelques lignes de Ferry, Finkielkraut et consorts pour s'en convaincre). Seul le roman noir et quelques irréductible philosophes continuent à brandire le pavillon de la critique ... Ce sont eux que je désire vous faire connaître.
  • Contact

Profil

  • Petrus002
  • Passionné de littérature, de culture et d'art avec une prédilection pour les polars et le jazz, l'auteur désire simplement partager sa passion.
  • Passionné de littérature, de culture et d'art avec une prédilection pour les polars et le jazz, l'auteur désire simplement partager sa passion.
">

Mes livres sur Babelio.com

Recherche

Archives

Mes livres sur Babelio.com