Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 février 2010 4 18 /02 /février /2010 19:14

2003

Décembre: Lancement par Google de la version bêta  de Google Print dont le but est de permettre au moteur de recherche d’effectuer des recherches sur des extraits de livres.

2004

Octobre: présentation de Google Print à la foire du livre à Francfort. Objectif annoncé : la numérisation de 15 millions de livres en 10 ans. Le projet ne concerne à l’origine que les livres en anglais. Le projet affichera des courts extraits (3 à 5 lignes) à partir d’un extrait recherché.

Décembre: Google signe des ententes de numérisation avec des bibliothèques (New York Public Librairy, Bibliothèque d’Oxford, d’Harvard, et de Stanford)

2005

Janvier: Réaction du directeur de la BNF, Jean-Noël Jeanney  qui craint une « américanisation » de la culture.

Avril: Inauguration de la « Grande Bibliothèque » de Montréal, jeanney appelle la création d’une bibliothèque virtuelle au nom de la « diversité culturelle »

Août: arrêt temporaire du projet Google  Print  devant les critiques

Septembre 2005 :Les auteurs Daniel Hoffmann, Betty Miles et Herbert Mitgang, en collaboration avec  The Author Guild déposent une poursuite contre Google pour violation du droit d’auteur et demandent la cessation de la numérisation.

Novembre: reprise de la numérisation  des livres par Google.  L’American Publisher Library s’associe à The Author Guild pour porter plainte.

Novembre: Google Print devient Google Book Search

2006

15 mars: Accord entre Google et les éditeurs québécois pour permettre à des ouvrages québécois d’être affichés dans le moteur de recherche.

Juin: Le groupe La Martinière, Le Syndicat National de l’Edition et la Société des gens de Lettres intentent en France une action en justice contre Google pour « contrefaçon ».

Août: la Bibliothèque de l’Université de Californie devient partenaire de Google

2007

Mai: La bibliothèque de Lausanne devient partenaire de Google

2008

Juillet: La Bibliothèque de Lyon devient partenaire de Google : elle donne accès à 500 000 livres du domaine public.

Octobre: Un important règlement intervient entre The American Publishers Association, The Auhtors Guid et Google. Ce règlement pourrait coûter à Google 125 millions de dollars. Le texte de ce règlement fait 141 pages et comprend 13 annexes totalisant 114 pages.  Le règlement devrait être entériné par le tribunal de New York le 11 juin 2009.

20 Novembre : Lancement de la Bibliothèque Numérique Européenne  « Européana »

2009

Février: les auteurs et éditeurs québécois reçoivent un avis de 16 pages en français résumant les points les plus importants du règlement

22 Avril: L’Association nationale des éditeurs de livres recommande à ses membres de se retirer de l’accord.

5 mai: Tous les titulaires de droits qui ne se seraient pas manifestés auprès de Google sont réputés faire partie de règlement et être en accord avec lui.

Mai: devant les requêtes venues de partout dans le monde pour réclamer du temps pour étudier le règlement, les échéances pour présenter des objections au règlement ou se retirer du règlement sont repoussées au moi de septembre.

18 Septembre: le département de la Justice américain qui enquête sur la conformité du règlement à la Loi dépose un document très critique à l’égard du règlement et scelle la nécessité de le modifier.

18 décembre: Google est condamné à verser 300 000 euros de dommages et intérêts au Groupe La Martinière pour la numérisation illégale de 300 ouvrages. Le tribunal interdit aussi la numérisation. Google fait appel.

13 novembre: Google et les groupes représentant les auteurs déposent de nouveaux amendements.

19 novembre : le tribunal de New York approuve le nouveau règlement.

14 décembre : un Avis supplémentaire est présenté en français.

2010

18 février : audience finale devant le juge Denny Chin

Partager cet article

Repost 0
Published by Petrus002 - dans Info.doc
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Considérations Intempestives
  • Considérations Intempestives
  • : En 1873, le philosophe allemand Friedrich Nietzsche publiait ses "considération intempestives " en réaction aux dérive de son époque : fièvre identitaire, dérive nationaliste, Enquistement dans la pensée unique. Aujourd'hui, la philosophie, à son tour, s'est peu à peu laissée gagnée par le mal du temps (Il n'y a qu'à lire quelques lignes de Ferry, Finkielkraut et consorts pour s'en convaincre). Seul le roman noir et quelques irréductible philosophes continuent à brandire le pavillon de la critique ... Ce sont eux que je désire vous faire connaître.
  • Contact

Profil

  • Petrus002
  • Passionné de littérature, de culture et d'art avec une prédilection pour les polars et le jazz, l'auteur désire simplement partager sa passion.
  • Passionné de littérature, de culture et d'art avec une prédilection pour les polars et le jazz, l'auteur désire simplement partager sa passion.
">

Mes livres sur Babelio.com

Recherche

Archives

Mes livres sur Babelio.com