Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
17 novembre 2010 3 17 /11 /novembre /2010 17:17

La stagiaire et le mammouth : les désarrois de l'élève professeur - Hart, Lucie - Editions Alphée - Août 2010 - Broché, 263 pages - ISBN : 978-2-7538-0618-4

 

"Il y a quelque-chose de pourri au royaume des profs !

 

 

 

stagiaire-et-mammouth.jpg


   Reçue première à l'agrégation d'anglais, auteur de plusieurs articles et ouvrages tant en littérature et civilisation américaine qu'en littérature française, Lucie Hart souhaite intégrer le corps des enseignants et faire profiter de ses connaissances et de sa culture aux jeunes générations.

  Mais voilà, pour avoir la chance de faire partie du corps des enseignants, il faut d'abord avoir été adoubé par ses paires au long d'une (ou plusieurs) longue(s) année(s) de formation professionnelle au sein de l'Institut Universitaire de Formation des Maîtres (IUFM) et c'est là que le bas blaisse. En effet, il semblerait qu'aux yeux des formateurs et inspecteurs de l'IUFM, un bon niveau de connaissance et un sens avéré de la pédagogie ne soit pas suffisant pour faire un "bon" enseignant. Car ces deux compétences, Lucie Hart les possède sans conteste, elle qui a été brillament réussie l'agrégation d'anglais et enseigné dans les plus brillantes universités américaines. Mais celà ne suffit pas aux yeux des gardiens du corps professoral.

 

  Refusée lors de sa première année de stage dans l'un des meilleurs lycée de France pour être arrivée en retard lors de la rentrée universitaire, elle se voit accordée une seconde chance par l'institution ... qui l'envoie refaire une année de formation dans l'un des pires établissement de l'hexagône. Sauf que cette fois, le système l'a dans le colimateur et semble bien décidé à ne rien laisser passer.

 

   Mais qu'a donc pu faire cette stagiaire pour autant iriter l'Education Nationle ? Est-ce ses diplômes et sa notoriété universitaire et éditoriale que jalousent formateurs et inspecteurs (qui ne sont, pour centains, que des universitaires ratés) ? Est-ce son âge, 40 ans, qui font d'elle le Bouc Emissaire de l'IUFM ? Ou est-ce seulement que l'Education Nationale rechigne à accorder une seconde chance à ceux qui échouent une première fois à rentrer dans ses rangs, à ceux qui n'ont pas le profil doux et soumis de l'agneau sacrificiel. 


   C'est ainsi que d'inspections en inspections et de rapports en recours, se joue un bras de fer entre la stagiaire, frèle et menue, forte seulement de motivation et de ses diplômes et le mammouth Education Nationale, puissant de ses légions de formateurs, d'inspecteurs et d'enseignants titulaires. Mais comment vaincre "quand on est seule et qu'ils sont si nombreux" A lutter contre un ennemi si puissant, comment notre stagiaire, si héroïque soit-elle, peut-elle réussir ? Surtout si le système et ses sbires s'acharnent, avec toute la mauvaise foie dont il est capable, pour écraser la satagiaire rétive ?

 

    Ecrit un an aprés la mort des IUFm et leur refonte dans les Universités, cet ouvrage porte un regard impartial et plein d'humour sur les dysfonctionnement des IUFM, en dénonce l'absurdités kafkayenne et l'hypocrisie de ses méthodes de sélection ... sans jamais sombrer dans le nostalgisme de salle des profs ("C'était mieux avant !", "Les élèves ne sont plus ce qu'ils étaient!" etc.).

 

    Faut-il maintenant en déduire qu'il fallait supprimer les IUFM : instituts imparfaits et souvents inutiles pour la formation des enseignants ? Fallait-il en déduire qu'il fallait jeter directement et sans la moindre préparation les futurs enseignants, tout juste sortis de leur formation universitaire, dans l'arêne à raison de 18 heures par semaine avec pour seul soutient la présence lointaine d'un conseiller pédagogique situé, le plus souvent, dans un autre établissement ? Certes pas, car si les IUFM étaient imparfaits, ils avaient au moins pour vertu de réunir les aspirants professeurs, de créer une solidarité entre eux et ainsi de les aider à supporter l'absurdité d'un système resté inhumain et absurde. 

 

 

 

Repost 0
4 novembre 2010 4 04 /11 /novembre /2010 09:54


AVT Balthasar-Thomass 9660Né en 1967 de parents allemands et suisses-allemands, Balthasar Thomass grandit à Munich avant de s'installer en France.

Il s'investit d'abord dans la musique, et s'illustre comme pianiste de jazz sur les scènes des clubs et festivals de jazz en France et à l'étranger, accompagnant des musiciens comme Lee Konitz, Toots Thielemans, Clark Terry, Barney Wilen, Daniel Humair, Jerry Bergonzi, Franco Ambrosetti.

En 1988, il remporte le concours Paris-Défense avec le sextet de Michel Zenino et devient membre de l'Orchestre National de Jazz allemand. Avec Barney Wilen, il enregistre le CD "Le Grand Cirque" au Palais du Congrès du Mans, en compagnie de Philippe Catherine, Enrico Rava et Palle Danielson, et il enregistre ses propres compositions avec le saxophoniste T.Pagano pour le label allemand ACT, "Double Mind".

A l'approche de la trentaine, il décide de se consacrer complètement à sa passion pour la philosophie, et après un détour par l'esthétique de la musique, passe le concours de l'Agrégation de Philosophie, où il est reçu 7ème.

Aujourd'hui, il partage son temps entre l'enseignement, l'écriture, la photographie et la musique qu'il continue à pratiquer.

"Être heureux avec Spinoza" est le premier volume de la collection "Vivre en Philosophie" qu'il a fondé aux éditions Eyrolles en 2008. En mars 2010 parâit dans la même collection "S'affirmer avec Nietzsche", son second livre.

Repost 0
Published by Petrus002 - dans Auteurs
commenter cet article
4 novembre 2010 4 04 /11 /novembre /2010 09:08

S'affirmer avec Nietzsche - Thomass Balthasar. - Eyrolles. mars 2010. ISBN: 978-2-212-54596-8

 

 

 

51-Xj4lVFGL._SS500_.jpg

 

 

 

Dans un ouvrage collectif publiéen 1991 et intitulé "Pourquoi nous ne sommes pas nietzschéens", Alain Boyer, André Compte-Sponville, Vincent Descombes, Luc Ferry, Robert Legros et Alain Renault faisaient profession d'anti-nietzschéisme primaire, témoignant par là  de leur profonde ingnorance pour la pensée de Nietzsche, et d'une dose certaine de malhonnêté intellectuelle à vouloir critiquer un auteur sans avoir pris la peine de l'avoir lu sérieusement. (Car pourquoi lire un auteur que l'on considère d'emblée comme mauvais, dangereux et subversif ? au mieux, on risquerait alors d'être converti par sa pensée. Mieux vaut alors ne pas le lire ... et le dénigrer - quitte à mentire de façon éhontée - pour dissuader les autres de le lire !)

 

Quelques 20 ans aprés, l'ouvrage de Balthasar Thomass "S'affirmer avec Nietzsche" apporte la réplique la plus magistrale et le démenti le plus cinglant au brûlot de ceux que Pierre Macherey avait si "joliement" nommé le cartel des "non".

 

En effet, c'est avec une grande finesse et un sens aigu de la pédagogie que l'auteur - philosophe, enseignant et musicien - entreprend de déployer l'étendue et la richesse de la pensée de Friedrich Nietzsche à travers une lecture à la fois innovante et fidèle de la pensée du philosophe allemand.

 

Mais plus qu'une enième éxégèse de la pensée de Nietzsche - il y en a déjà eu tant - l'ouvrage de Balthasar Thomass inscrit la pensée de Nietzsche dans une authentique dimension éthique. En effet, "s'affirmer avec Nietzsche", c'est d'abord comprendre ce qui signifie vraiment être nietzschéen aujourd'hui - et ce bien loin des stéréotypes et des carricatures  véhiculées par la doxa bien pensante des têtes cathodiques et pontifiantes de notre intelligentsia nationale. C'est savoir saisir - derrière l'apparence protéiforme de la pensée de Nietzsche, la susbstantifique moelle de la philosophie de la vie que prône son auteur et faire siennes les valeurs et les évaluations qui habitent cette pensée.

 

Parcourant les grands moments de la pensée nietzschéenne (le nihilisme, la volonté de puissance, l'éternel retour, l'amor fati, le dernier homme et le sur-homme), Balthasar Thomass retrace ainsi le parcours d'une pensée qui - loin de nous exhorter à la barbarie et à la violence gratuite - nous enseigne une éthique d'exigeance autant que de l'excellence fondée sur le refus des faux semblants que nous proposent la morale, la religion et les idéologies des arrières mondes, et l'acceptation de la Vie, dans ce qu'elle a de meilleure et de pire ... pour travailler à la rendre chaque jour un peu plus belle aux yeux des hommes.

 

Ouvrage d'une grande finesse et d'une écriture limpide et agréable, "S'affirmer avec Nietzsche" constitue ainsi - outre l'une des meilleures introduction à la philosophie de Nietzsche qu'il m'ai été donné de lire - un "mode d'emploi" pour mettre en pratique et vivre la pensée d'un philosophe pour qui la philosophie et la Vie n'ont toujours fait qu'un.

 

A lire et à vivre sans modération !!

 

Repost 0
Published by Petrus002 - dans Philosophie
commenter cet article
29 octobre 2010 5 29 /10 /octobre /2010 13:25

Teulé Jean - Mangez-le si vous voulez - Pocket - Mai 2010. ISBN : 978-2-266-19846-2

9782266198462.jpg

Après le succès du Montespan, Jean Teulé retrace, avec l’humour noir et l’esprit décalé dont il a le secret, un événement historique extraordinaire, méconnu et particulièrement odieux.


 

Mardi 16 août 1870, Alain de Monéys, jeune périgourdin sans histoire, sort de chez ses parents pour se rendre à la foire de Hautefaye, dans le village voisin. Il arrive à quatorze heures à l’entrée de la foire. Deux heures plus tard, la foule devenue folle l’aura lynché, torturé, brûlé vif et même mangé.


Comment une population paisible a-t-elle pu être saisie en quelques heures d'une telle frénésie meurtière ? Qu'est-ce qui a pu provoquer chez des villageois paisibles cet incroyable élan de haine meurtrière ?

 

Avec une précision incroyable, Jean Teullé mène l'enquête sur l’une des anecdotes les plus honteuses de l’Histoire du XIXe siècle en France.

 


 


Repost 0
Published by Petrus002 - dans Polars
commenter cet article
28 octobre 2010 4 28 /10 /octobre /2010 18:27

Levinas Emmanuel. Nemo Philippe - Ethique et Infini : Dialogues avec Philippe Nemo. Le Livre de Poche. Biblio essai. Avril 1984.  ISBN 978-2-253-03426-1

 

 

9782253034261

Dans cette série d'interviews diffusés sur France Culture en février et mars 1981, le philosophe Emmanuel Lévinas retrace le cheminement de sa pensée, depuis la découverte de l'Ecriture et de la Bible jusqu'à la découverte et la confrontation avec la pensée de Hegel et Heidegger en passant par la phénoménologie de Husserl et la philosophie de Bergson.

 

Au fil des interviews et des lectures de ces oeuvres antérieures, nous découvrons une philosophie à la fois profondément ancrée dans les phénoménologie husserliennes et heidegerriennes et qui a su les dépasser toutes deux dans un authentiques soucis du respect de l'Autre et de l'altérité qu'il représente.

 

Fondée sur une interprétation à la fois fine et rigoureuse de l'ontologie Heidegerienne telle qu'elle se manifeste dans son oeuvre majeure Etre et Temps (Sein und Zeit), Lévinas parvient à dépasser l'angoisse et la solitude de l'homme conscient de ne pouvoir partager sa propre existence,  à travers la recherche de voies vers une façon authentique d'être en face de l'autre.

 

Aprés avoir écarté la voie de la connaissance et de la philosophie systémique (Hegel), Lévinas découvre en l'amour et la filiation des formes authentiques dans lesquelle deux êtres co-existent dans leur altérité radicale.

 

Puis il fonde sur l'altérité irréductible du visage d'autrui les prémices d'une éthique qui, au delà  du respect d'autrui et de son altérité pose la question de notre responsabilité pour les autres et devant les autres, au nom de l'infini dont témoigne cette altérité.

 

 

Au delà d'une introduction à la philosophie de Lévinas, Ethique et Infini constitue un magnifique témoignage de la grandeur de la pensée d'Emmanuel Lévinas et une invitation à continuer le cheminement dont il a ouvert la voie.

Repost 0
Published by Petrus002 - dans Philosophie
commenter cet article
23 septembre 2010 4 23 /09 /septembre /2010 09:40

Qui veut la peau de Marc Lévy ? de Patrick, Bernard-Henri, Florian et les autres ... Gordon Zola, Edition de Gordon Zola, Mars 2010. ISBN  978-2-918750-01-7

 

Une enquête de l'inspecteur Guillaume Suitaume.

 

Un mystérieux criminel nommé "Le Bec"v-17286 kidnappe les auteurs prestigieux de notre littératude nationale et en assassine d'autres ... avec la complicité de volatils inexplicablement pris de frénésie meutrière.  Le célèbre inspecteur Guillaume Suitaume, l'Einstein du profilage hexagonal et sa sémillante assistante Purdey Prune, esprit d'acier dans un corps de velours sont chargé de résoudre cette affaire délicate.

 

Quel est ce mystérieux criminel qui n'hésite pas à prendre la plume pour signer ses forfait du pseudonyme "le Bec" et sème terreur et désolation dans le gratin des belles lettres française,  déplume le gotha de l'intellingentsia parisienne et assèche la source d'abondance des maisons d'édition ?

 

De maison d'éditions aux allures de volières aux pigeonniers plongeants,  des salons parisiens peuplés de gens de plumes aux volières peuplées des plus exotiques volatils, nos deux enquêteurs ne reculeront devant aucunes audaces (tant physiques que verbales) pour mener calambours battant cette enquête mettre ce mystérieux Bec en cage.

 

Dans ce nouvel opus des enquêtes de l'inspecteur Suitaume, l'auteur courrageux n'hésite pas à écorner la fine fleur de l'intelligentsia parisienne en mettant en scène, souvent dans de bien incofortables postures, ses membres les plus éminents (Arielle Dombasle pleurant l'enlèvement de son BHL adoré, PPDA en parangon de la vertu outragé, etc). 

 

Si l'intrigue de cette enquête peut parfois sembler un peu hébourriffée, les innombrables calambours dont le récit est truffé ainsi que les tout aussi nombreuses interventions de l'auteur - aussi incongrues que bien venues - nous font malgré tout passer un trés bon moment de lecture et de franche rigolade.

 

Bref, un livre à lire et à relire pour mettre un peu d'air frais et de bonne humeur dans un monde saturé de morgue et de pédantisme. Une véritable cure de jouvence contre les esprits chagrin !! 

 


 



Repost 0
Published by Petrus002 - dans Polars
commenter cet article
5 septembre 2010 7 05 /09 /septembre /2010 13:23

Lemaitre Pier9782253127383.jpgre. Travail soigné. Gava, Espagne. Edition de la Librairie Générale Française. Jion 2010. 407 p. ISBN 978-2-253-12738-3


Quand l'équi pe de l'inspecteur Camille Verhoeven découvre dans un immeuble abandonné deux cadavres attrocement mutilés, ils sont loins de se douter jusq'où cette sombre affaire va les mener.

Trés vite, une étrange correspondance relie le criminel et l'inspecteur Camille Verhoeven et l'on apprend que le tueur de Courbevoix n'en est pas à son premier forfaix ... et qu'il compte bien ne pas en rester là. Plus troublant encore, le tueur semble reproduire des crimes décrits dans des classiques du roman policier !

 

Pressé par par sa hiérarchie, harcelé par les médias qui critiquent ses manières peu ortodoxes et son caractère jugé trop distant, l'inspecteur Verhoeven va suivre un à un les fils de cette affaire dans laquelle va se jouer bien d'avantage que sa réputation.

 

 

Pour ce premier volume des enquêtes de l'inspecteur Verhoeven, Pierre Lemaître nous offre un thriller d'une remarquable faction dans lequel les frontières entre la fiction et la réalité sont brouillées d'une façon à la fois audacieuse et originale. Il nous tient en hallène tout au long de l'affaire grâce à des rebondissements aussi surprenants que bien menés.

 

Un trés grand moment de lecture qui promet une suite toute aussi riche.

Repost 0
Published by Petrus002 - dans Polars
commenter cet article
15 juillet 2010 4 15 /07 /juillet /2010 08:45

 

Un film de Mathieu Amalric avec Miranda Colclasure, Suzanne Ramsey, Linda Maracini, Julie Ann Muz, Angela de Lorenzo, Mathieu Amalric, Damien Odoul, Ulysse Klotz, ...

 

TOURNEE 120x160 DEF

   Synopsis

Producteur de télévision parisien à succès, Joachim avait tout plaqué - enfants, amis, ennemis, amours et remords - pour repartir à zéro en Amérique à l’aube de ses quarante ans.


Il revient avec une tournée de strip-teaseuses «New Burlesque» à qui il a fait fantasmer la France… Paris !


De port en port, l’humour des numéros et les rondeurs des filles enthousiasment les hommes comme les femmes. Et malgré les hôtels impersonnels, leurs musiques d’ascenseurs et le manque d’argent, les showgirls inventent un monde extravagant de fantaisie, de chaleur et de fêtes.


Mais leur rêve d’achever la tournée en apothéose à Paris vole en éclats : la trahison d’un vieil «ami» fait perdre à Joachim la salle qui leur était promise. Un bref aller et retour dans la capitale s’impose, qui rouvre violemment les plaies du passé...



   L'auteur :

180px-Mathieu_Amalric.jpgMathieu Amalric est le fils de Jacques Amalric, correspondant étranger au journal Le Monde et éditorialiste à Libération, et de Nicole Zand, critique littéraire au journal Le Monde d'origine juive polonaise. Il a eu deux enfants avec Jeanne Balibar dont il s'est séparé au début des années 2000.


Après s'être essayé aux classes préparatoires littéraires, il débute au cinéma comme accessoiriste et cantinier. En 1987, il est stagiaire à la mise en scène du film Au revoir les enfants de Louis Malle. En 1996, il est remarqué dans Le Journal du séducteur de Danièle Dubroux. Il joue ensuite, le rôle de Paul Dedalus dans Comment je me suis disputé… (ma vie sexuelle) d’Arnaud Desplechin qui lance sa carrière, et pour lequel il reçoit le César du meilleur espoir masculin en 1997. Il s'impose alors à la fin des années 1990 comme un des acteurs les plus en vue du cinéma d'auteur, jouant généralement des intellectuels fantasques, exubérants ou dépressifs. Il reçoit en 2005, le César du meilleur acteur pour Rois et Reine, un film de son metteur en scène fétiche Arnaud Desplechin.


Réalisateur de cinéma, Mathieu Amalric est également l’auteur d'un film autobiographique Mange ta soupe en 1997, puis surtout du Stade de Wimbledon (2001) pour lequel il offre un rôle marquant à Jeanne Balibar. En 2003, il présente La Chose publique à la Quinzaine des réalisateurs du Festival de Cannes.


Deux ans plus tard, il tourne un rôle secondaire sous la direction de Steven Spielberg dans le film Munich. En 2008, il obtient le second César du meilleur acteur de sa carrière pour son rôle de journaliste atteint du locked-in syndrome dans Le Scaphandre et le Papillon de Julian Schnabel. Il est cependant absent de la cérémonie en raison du tournage de Quantum of Solace, dans lequel il incarne Dominic Greene, le redoutable homme d'affaire, ennemi de James Bond. Mathieu Amalric qui s'est fait représenter lors de la soirée, a déploré que son discours de remerciements ait été en partie coupé, omettant un passage où il critiquait le rôle des multiplexes et le manque de plus en plus flagrant de subventions pour les salles d'art et d'essai   Il intervient également à la Fémis en tant qu'enseignant. En 2010, il gagne le Prix de la mise en scène à Cannes pour Tournée, son quatrième long métrage en tant que réalisateur.

 

Filmographie de Mathieu Amalric


   Mathieu Amalric réalisateur

2010 TOURNÉE (Sélection officielle - Compétition - Festival de Cannes)
2007 DEUX CAGES SANS OISEAUX (court-métrage - Talents Cannes)
À L’INSTAR DU PÈRE NOËL ET DE LA PIZZA (court-métrage - Talents Cannes)
2003 14€58 (court-métrage pour le Secours Populaire)
2002 LA CHOSE PUBLIQUE
2000 LE STADE DE WIMBLEDON
1997 MANGE TA SOUPE
1993 8 BIS (court-métrage)
1992 LES YEUX AU PLAFOND (court-métrage)
1990 SANS RIRES (court-métrage)
1985 MARRE DE CAFÉ (court-métrage)

 

   Mathieu Amalric acteur

2010

TOURNÉE de Mathieu AMALRIC
LES AVENTURES D’ADÈLE BLANC-SEC de Luc BESSON


2008

LES DERNIERS JOURS DU MONDE de Arnaud et Jean-Marie LARRIEU
LES HERBES FOLLES de Alain RESNAIS
QUANTUM OF SOLACE de Marc FORSTER
DE LA GUERRE de Bertrand Bonello


2007

L’ENNEMI PUBLIC NUMÉRO 1 de Jean-François RICHET
UN CONTE DE NOËL de Arnaud DESPLECHIN
LE SCAPHANDRE ET LE PAPILLON de Julian SCHNABEL 
Prix du Meilleur Comédien - Lumières 2008
César du Meilleur Comédien - 2008


2006

UN SECRET de Claude MILLER
ACTRICES de Valéria BRUNI TEDESCHI
LA QUESTION HUMAINE de Nicolas KLOTZ
L’HISTOIRE DE RICHARD O. de Damien ODOUL


2005

LE GRAND APPARTEMENT de Pascal THOMAS
UN LEVER DE RIDEAU de François OZON
MUNICH de Steven SPIELBERG
MARIE ANTOINETTE de Sofia COPPOLA


2003

ROIS ET REINE de Arnaud DESPLECHIN

César du Meilleur Comédien
Prix du Meilleur Comédien - Lumière
Prix de la Critique du Meilleur Comédien


2002

UN HOMME, UN VRAI de Arnaud et Jean-Marie LARRIEU


2000

LA BRÈCHE DE ROLAND de Arnaud et Jean-Marie LARRIEU


1998

LA FAUSSE SUIVANTE de Benoit JACQUOT
TROIS PONTS SUR LA RIVIÈRE de Jean-Claude BIETTE
FIN AOÛT, DÉBUT SEPTEMBRE de Olivier ASSAYAS


1997

ALICE ET MARTIN de André TECHINÉ


1995

LE JOURNAL D’UN SÉDUCTEUR de Danièle DUBROUX
Nomination Prix Gérard Philippe
COMMENT JE ME SUIS DISPUTÉ...(MA VIE SEXUELLE) de Arnaud DESPLECHIN
César du Meilleur Espoir Masculin - 1996


1985

LES FAVORIS DE LA LUNE de Otar IOSSELIANI

 


 

Le New Burlesque

Le New Burlesque est la continuation et la réinterprétation d’un genre profondément enraciné dans la tradition du music-hall anglais et américain.


A l’origine, les spectacles burlesques mêlent satire sociale, numéros musicaux et grivoiseries et viennent nourrir toute une part de la comédie américaine jusqu’aux années 20 et 30.


Progressivement, le genre se réduit à sa plus simple expression, celle de la nudité et devient synonyme de strip-tease.


Depuis les années 90, le renouveau du burlesque dit New Burlesque, s’inspire de ces deux époques et partant du strip-tease, y réintroduit le théâtre, la chorégraphie, le glamour, l’humour, la satire et le sens de l’excès.
 

 

Les personnages :

 

   Mimi Le Meaux

tournee--128-sur-208-.jpgLa californienne Mimi Le Meaux est une des fondatrices du duo Dames In Dis Dress, une des troupes à l’origine du renouveau du burlesque au milieu des années 90.


Son travail est dans la pure lignée des numéros des grandes stripteaseuses des années 50 et très lié au rock garage, au punk (elle s’est notamment produite avec The Damned) et à l’esthétique des films de genre, de la série B à la série Z.


Comme le chante Ben Vaughn, "When she make her money maker / You better call the undertaker / She’s like a good bad dream / She’s a real scream."

 

Kitten on the keys


tournee--372-sur-83-.jpgKitten chante, Kitten blague, Kitten minaude. Kitten joue du piano, du ukulele, de l’accordéon. Kitten fait bruisser ses dentelles, les enlève volontiers, joue la comédie. Kitten a de multiples talents et le fait très clairement comprendre.


Kitten on the Keys est la maîtresse de cérémonie du Cabaret New Burlesque qu’elle mène tambour battant et émaille de chansons telles que « Hole in my Head », « Kitty Muffins » ou « My Girl’s Pussy » et de sketchs où les innombrables sous-entendus le sont finalement très peu.

 

Dirty Martiny

tournee--36-sur-294-.jpgMiss Exotic World 2004, Dirty Martini est une des artistes les plus reconnues du new burlesque. Artiste n’est pas ici un vain mot. Partant de routines classiques du burlesque (striptease des ballons, danse des éventails ou des sept voiles), elle ajoute à la maîtrise de l’exercice une terrible grâce. Il faut absolument voir son numéro où elle incarne une figure de la justice qui se défait de ses plateaux et vêtements pour découvrir toujours plus de dollars. Drôle et poignant

 


Julie Atlas Muz

TOURNEE3.jpgLes spectacles de Julie Atlas Muz se tiennent à la frontière du burlesque et de la danse contemporaine. Ou, plutôt créent cette frontière en apportant au burlesque les préoccupations de l’art et à l’art les attraits et les tourments de la chair.


Ses performances vont du numéro de sirène dans des aquariums géants au ballet (« I am the Moon and You are the Man on Me ») en passant par les apparitions burlesques à la télévision. Julie Atlas Muz est à la fois Miss Exotic World 2006 et invitée aux biennales de Valence ou au Whitney.


Célébré ou parfois détesté par la presse new-yorkaise (c’est là qu’elle vit), son travail est, selon le Village Voice, « Drôle. Dérangeant. Magnifique. Hideux. »

 

Evie Lovelle

tournee (220 sur 367)Visage d’ange et corps de diablesse, Evie Lovelle semble tout droit sortie d’un film noir des années 40 ou 50.

 

Rita Hayworth dans Gilda ? Jane Greer dans Pendez-moi haut et court ? Jean Peters dans Le Port de la drogue ?

 

La quintessence de tout cela, les robes en moins, les éventails en plus. Evie a reçu le titre de Miss Most Classic au Burlesque Hall of Fame pour sa première apparition sur scène.

 

Roky Roulette

tournee--346-sur-367-.jpgLe Cabaret New Burlesque, c’est aussi pour les filles. Roky Roulette est le seul stripteaseur sur bâton à ressort du monde. Il est au choix cowboy, marin ou homme d’affaires, mais ses éphémères costumes ne font pas le moine : Roky, toujours bondissant, finit dévêtu devant une salle hurlante et déchainée. La performance physique y est pour quelque chose, et pour beaucoup son incroyable énergie et son enthousiasme extrêmement contagieux.

 

 

 

 

 

 



Repost 0
Published by Petrus002 - dans Films
commenter cet article
11 juillet 2010 7 11 /07 /juillet /2010 11:06

Weill-Parot Nicolas. La Magie des grimoires: Petites flânerie dans le secret des bibliothèques. Paris, éditions Transboréales. novembre 2009. Broché. 96 p. ISBN 978-2-913955-90-5


genere-miniature.aspx.gif

Ceux qui pensent que la recherche universitaire ou historique est quelque-chose d'ennuyeux et d'insipide gagneraient à parcourir les pages de ce petit opuscule. En effet, Nicolas Weill- Parot, M aître de Conférence à Paris X Nanterre en Histoire médiéval et spécialiste de la magie au moyen-âge, y décrit les tours et détours que doit accomplir le chercheur pour accéder au savoir contenu dans les bibliothèques.

 

Du rituel raffiné et un rien ésotérique de la célèbre bibliothèque pontificale du Vatican où l'on entre que sur recommandation en passant par l'organisation ultra moderne de la Bibliothèque de France et jusqu'aux trésors contenus dans d'obscures petites bibliothèques de village, Nicolas-Weill Parot nous décrit avec forces annectodes les rituels de passage, les protocoles d'inscription et autres testes d'entrée qui guettent l'érudit à l'entrée de ces imposants édifices.

 

Puis, une fois sur place, le parcours du combattant qui attend notre étudiant pour atteindre l'ouvrage convoité : consultation des catalogues lesquels tiennent parfois encore plus du grimoire médiéval, rédigé par un docte copiste d'une écriture qui autrefois devait être soignée et lisible mais que le temps a presque effacé au point de la rendre quasi invisible, manipulation de logiciels de recherche spécialisés dont personne ne sait au juste comment ils fonctionnent, ...

 

Au fil des 96 pages de ce petit opuscule, l'historien perd un peu de sa poussiéreuse image de sorbonnard barbichon pour revêtir les horipaux d'un Indiana Jones à la recherche d'un trésors enfoui.

 

A lire par tous les amoureux des livre ... et des bibliothèques !!

Repost 0
Published by Petrus002 - dans Polars
commenter cet article
9 juillet 2010 5 09 /07 /juillet /2010 09:00

220px-Eric_Giacometti_-_Salon_du_livre_de_Paris_2010.jpgÉric Giacometti est actuellement chef de service au Parisien, il a effectué de nombreuses enquêtes dans des domaines divers.

Spécialisé dans l'investigation dans les milieux médicaux et pharmaceutiques entre 1997 et 2002, il a enquêté sur les grandes affaires de santé publique, sang contaminé, hormone de croissance, isoméride, vaccin hépatite B sur lequel il a publié un livre, La Santé publique en otage. Au cours de sa carrière, il a travaillé sur les spoliations sous l'Occupation et a publié les archives inédites du ministère des Finances (Le Point) et le premier document sur le rôle de la Sacem sous l'Occupation (Le Parisien). Il a également enquêté à la fin des années 1990 sur la franc-maçonnerie, dans le volet des affaires sur la Côte d'Azur. Dans le domaine politique, a écrit avec André Bercoff, un livre pastiche sur Jean-Pierre Raffarin, les Raffarinades, et avec Henri Vernet, un ouvrage d'analyse humoristique sur les voeux de nouvel an des présidents de la République, Bonne année mes chers compatriotes. Membre et ex vice-président du Press Club de France.

 

Il fait partie des dix auteurs de thriller français les plus vendus en France et premier auteur classé de thriller ésotérique avec son ami Jacques Ravenne. Ils sont les créateurs du Polar maçonnique avec la série des Commissaire Antoine Marcas, policier franc-maçon, publiée dans 13 pays à ce jour, en grand format (Fleuve Noir), en poche chez Pocketet à France Loisirs.Ventes cumulées totales France au 30 novembre : 602 000 exemplaires. Cinq romans coécrits en 2005, 2006, 2007, 2008 et 2009 avec Jacques Ravenne : Le Rituel de l'ombre, Conjuration Casanova, Le Frère de sang, La Croix des assassins et Apocalypse (éditions Fleuve noir). Leurs romans revisitent les grands figures du légendaire ésotérique français (Templiers, alchimie, Rennes-le-Château, etc, qu'ils considèrent comme faisant partie intégrante d'un patrimoine culturel et fantasmatique unique au monde.


  • A publié deux autres thrillers dans des domaines liées à son activité journalistique, l'un dans le monde de la santé, Pannes de cœur, inspiré d'une histoire authentique de pacemakers mortels et récemment, en février 2009, un thriller dans le monde du football, écrit avec Karim Nedjari, Tu ne marcheras jamais seul (éditions Michel Lafon), qui décrit, sous forme de fiction, les turpitudes financières et médicales courantes dans ce milieu.

  • A publié, avec Jacques Ravenne, en novembre 2009, une nouvelle "Délocalisation" dans l'ouvrage collectif d'auteurs de polars L'empreinte sanglante'', Fleuve Noir. Ce récit s'inspire d'affaires récentes de délocalisations d'entreprise avec séquestrations de patrons.

  • A publié en décembre 2009, avec Jacques Ravenne,le livre enquête Le Symbole retrouvé (Fleuve noir), enquête décryptage du Symbole perdu de Dan Brown, JC Lattés.

  • Membre et co -fondateur de la Ligue de l'Imaginaire qui regroupe 9 romanciers amis : Olivier Descosse, Jacques Ravenne, Maxime Chattam, Bernard Werber, Laurent Scalese, Erik Wietzel, Henri Loevenbruck, Patrick Bauwen]. Les créateurs de la ligue de l'Imaginaire se définissent comme des raconteurs d'histoire et veulent promouvoir cette forme de littérature.

 

Bibliographie


Série Commissaire Antoine Marcas (avec Jacques Ravenne)

  • Le Rituel de l'ombre, Paris, Fleuve noir, 2005, 384 p. (ISBN 2-265-08072-1).
  • Conjuration Casanova, Paris, Fleuve noir, 2006, 445 p. (ISBN 2-265-08328-3).
  • Le Frère de sang, Paris, Fleuve noir, 2007, 499 p. (ISBN 978-2-265-08540-4).
  • La Croix des assassins, édition Fleuve noir, Paris, 2008, 534p.
  • Apocalypse, édition Fleuve noir, Paris, 2009, 408p.

Autres livres
  • Santé publique en otage, les scandales du vaccin contre l'hépatite B, éditions Albin Michel, Paris, 2001, 219p.
  • Raffarinades, avec André Bercoff, éditions Michel Lafon, Paris, 2003, 137p.
  • Pannes de cœur, éditions Fleuve noir et Mutualité Française, Paris, 2004, 276p.
  • Bonne Année, mes chers compatriotes, avec Henri Vernet, éditions Jean-Claude Lattès, Paris, 2006, 247p.
  • Tu ne marcheras jamais seul, avec Karim Nedjari, éditions Michel Lafon, Paris, 2009, 301 p.
  • L'Empreinte sanglante, collectif (Fleuve Noir), Paris, 350 pages.
  • Le Symbole retrouvé, avec Jacques Ravenne (Fleuve Noir), Paris, 280 pages.


Repost 0
Published by Petrus002 - dans Auteurs
commenter cet article

Présentation

  • : Considérations Intempestives
  • Considérations Intempestives
  • : En 1873, le philosophe allemand Friedrich Nietzsche publiait ses "considération intempestives " en réaction aux dérive de son époque : fièvre identitaire, dérive nationaliste, Enquistement dans la pensée unique. Aujourd'hui, la philosophie, à son tour, s'est peu à peu laissée gagnée par le mal du temps (Il n'y a qu'à lire quelques lignes de Ferry, Finkielkraut et consorts pour s'en convaincre). Seul le roman noir et quelques irréductible philosophes continuent à brandire le pavillon de la critique ... Ce sont eux que je désire vous faire connaître.
  • Contact

Profil

  • Petrus002
  • Passionné de littérature, de culture et d'art avec une prédilection pour les polars et le jazz, l'auteur désire simplement partager sa passion.
  • Passionné de littérature, de culture et d'art avec une prédilection pour les polars et le jazz, l'auteur désire simplement partager sa passion.
">

Mes livres sur Babelio.com

Recherche

Archives

Mes livres sur Babelio.com